Accueil Notre Peña En mémoire
Twitter Facebook Google Plus email
On ne les oublie pas ...

- Christophe DUDON (le petit cousin de FIFI & FANFAN DUDON, deux anciens), il jouait de la tompette ; il décéda...le jour même où les Txokas fêtaient leur Xème anniversaire, un accident de moto juste au coin de l’église de ST.PAUL...Les Txokas avaient demandé à VVMPT (dont je faisais partie avec FIFI justement) d’animer la soirée d’anniversaire...On nous avait dit que ce n’était pas grave !!! on l’avait cru, et on avait joué !!! (FIFI ne s’en est jamais remis !!!)

- Vincent PARAVEL dit GIOVANNI : C’est lui qui nous avait introduit aux fêtes de BAYONNE : Il dirrigeait la banda de danseur du BOUCAU "LES MARINEROS" qui nous avait sollicités pour leur assurer la musique...C’était un sacré personnage avec une verve et une gouaille de "Titi Parisien" (qu’il était d’ailleurs) il n’eut aucune peine à intégrer les Txokas qui l’accueillirent volontiers ; il se mit à la basse...pour le fun ; C’était le chouchou des RICOU, POUY, MARCEL, TONTON, GALOUNE...et nous...Il réussit à intégrer la fameuse fanfare des BEAUX ARTS "OTHELLO" et enregistra un disque avec eux...enfin, il était sur la photo avec son surnom, parce que pour la musique !!!

Il était sur PARIS, et c’est là qu’il est parti...sans bruit...on le voyait moins vu qu’il ne descendait plus trop, mais ceux qui montaient étaient forcément pris en charge...

Sa vie est un vrai roman...par les différentes activités professionnelles qu’il a pratiquées (vendeur de cuisines, prof, contrôleur à la SNCF...)

- Francis TESTEMALE dit "BIBI" : Plus âgé que nous, il jouait de la caisse claire ; Toujours de bonne humeur et prêt à rigoler ; A la base il avait plutôt un look rocker ce qui m’a toujours un peu étonné : Que pouvait-il trouver chez les Txokas ? et puis j’ai compris...bien plus tard : Pour les 30 ans des Chocas, nous avions organisé un rassemblement des "vieux Txokas" au Bois de Boulogne : Bibi, souffrant, et en maison avait eu l’autorisation de se joindre à nous, mais du repartir dans l’après midi...Les festivités se poursuivirent au local, à S PAUL...Et dans la soirée je vis arriver notre BIBI...en chaussons !!! Il avait fait le mur pour nous rejoindre !!! Il ferma les yeux peu de temps après...Ce qu’il cherchait :...L’amitié !!!

- Philippe POUYMAYOU dit "Le Pouy" ou "Cousin" : Il était le cousin de RICOU...et deviint un peu le notre par la suite ; Toujours de bonne humeur, il rayonnait ; il vint renforcer le pupitre de sax ; et nous faisait bien marrer lorsqu’il entonnait (volontiers) ses jotas endiablées...même dans le local de la UNICA ; C’est là qu’il rencontra RAQUEL à PAMPLONA sa seconde ville ; C’était un actif convaincu, et il rentra en politique "intelligemment" en se faisant apprécier tant par ses partenaires que par des soi-disants adversaires...Il ferma les yeux, là-bas, si loin, à STRASBOURG"...On n’a toujours pas digéré son départ cruel...Dire qu’il était candidat à la Mairie de BAYONNE...et s’il avait vécu, peut-être qu’il aurait été...

- Jean Marie LAFITTE dit "NAZOLE" ou "OYE" Lui aussi joueur de Caisse claire...et doté d’un long appendice nasal, d’où son surnom ; Il intégra le groupe (je ne sais plus comment !) et rentra assez rapidement au bureau car, plus âgé et pas timide il savait se bouger et être efficace : Il fut particulièrement actif pour l’obtention du local, que ce soit l’occupation temporaire de la Ferme (au tout début) que dans le suivi de la construction du local actuel... Puis il eut des envies d’ailleurs et passa le pont...pour rejoindre Les Calientes...Il avait toujours eu beaucoup d’ambition et là-bas il retrouvait des gens de son âge...Mais j’ai revu récemment une photo des Chocas en train de faire le Canular du "TXOKA BIDON CIRCUS" pour un réveillon, devant le Palais...et dans le public, en civil, j’ai reconnu...NAZOLE, hilare à le vue de nos pitreries...Chocarreros un jour, Chocarreros toujours !

Il a oublié de se réveiller lors d’une intervention chirurgicale bénigne...

- Patrick DUTOUYA dit "TITIQUE" ou "Le Peintre",un saxophoniste qui entra tout jeune à la suite des RICOU et TONTON ; personnage attachant et redoutable fêtard, peu démonstratif (on a du mal à trouver une photo de lui)...il prit en charge avec TONTON la réalisation de nos banderoles annuelles...et avec quel talent !!! Il tenait une droguerie où il vendait notamment...de la peinture ; mais la fête, çà use, surtout lorsqu"elle est quotidienne !!! Il n’est plus seul à présent !

- Hugues AUDOUY dit "Gus" : Putain ! j’en pleure encore !!! L’âme des Chocas : Sans lui rien n’aurait pu arriver !!! toujours actif, plein de ressources, avec lui, rien d’impossible ; Un charisme époustouflant, connu et aimé de tous...C’est lui qui m’a sollicité pour... écrire quelques lignes...il nous manque terriblement, Il fut de toutes les conquêtes, DAX, BAYONNE, PAMPLONA...Adoré de tous il est parti...en quinze jours maudits et je ne peux effacer de ma mémoire son lit de douleur...nous qui, naïvement étions venus pour lui annoncer notre projet de reportage, auquel nous souhaitions évidemment l’associer...

- Dominique PRIVAT dit "DOMI" : L’un des rares musiciens du début : saxophoniste et clarinettiste, il fut de toutes les aventures du début avant de partir à PARIS ouvrir un magasin de musique à PIGALLE ; c’est lui qui trouva le nom des Chocarreros...et c’est lui qui étrenna notre reportage : C’était il y quelques mois à peine : On le savait malade, mais la greffe qu’il avait fini par obtenir il ya plus d’un an nous incitait à penser qu’il était tiré d’affaire...Il est parti en ce début d’année...en un jour...Ce même jour où nous partions pour interviewer LA UNICA...

Hommage aussi à Jean Louis SICART dit "CRICKET" et Patrice LANUSSE.